Des cloisons déco pour un aménagement réussi

Un changement de siège social réussi !

coworking

Emménager dans des nouveaux bureaux est toujours une superbe aventure.

Les locaux enfin trouvés après avoir:

  • sillonné tout Paris à scooter
  • effectué 12 rendez-vous avec un agent immobilier
  • validé le choix des futurs locaux avec les équipes en tenant compte bien sur de l'emplacement géographique permettant le ralliement le plus pratique pour tout le monde sans que personne ne soit lésé.

On peut mobiliser les équipes autour d’un vrai projet d’entreprise. Repartir sur de nouvelles bases et éviter ainsi, à l'instar des couples, la monotonie qui gagne. Tout le monde est excité à l’idée de choisir son bureau, de se réapproprier une part dans ce destin collectif … comme un enfant qui choisit sa chambre chez Ikea finalement.

Avant le déménagement : une bonne rénovation!

Avant le grand chambardement, un coup de peinture sur les cloisons amovibles n'est pas de trop.

Les bureaux visités étaient super sympas, ambiance start-up californienne. Après le départ des précédents locataires, les murs sont plutôt gris le matin et jaunâtre en fin de journée. Alors on décide en catastrophe de faire appel à une entreprise de cloisons de bureau spécialisée dans l'agencement mobilier de bureau et la décoration que m'a conseillée un cousin.

On les rencontre, premier abord sympathique, ils nous posent plein de questions, on négocie les tarifs de travaux, on tape dans la main, le chantier est lancé mais l’emménagement est du coup repoussé et tout le monde est contrarié. Les équipes trépignent d’impatience comme un garçon de 3 ans très en colère … mais ils n’ont pas 3 ans. Et le chantier est prévu pour durer encore un mois.

salle de réunionAprès le déménagement : l'installation

 

Les travaux de cloisonnement de nos locaux finalisés en temps et en heure (ouf!), on passe à l’installation, la vraie.

On a tout misé sur l’open-space tendance fenchui avec des plantes vertes.

On aurait été tenté de mettre des belles cloisons mais le coût est élevé, alors on s'est dit que l'on verrait cela plus tard.

Du coup, notre aménageur nous a proposé des voiles de séparation entre les bureaux. Et quand on aura signé le contrat de prestation de 3 ans à un client milliardaire,e promis on installera des cloisons et on changera même de bureaux !

En attendant, nous n'avons pas internet. Le FAI ne nous avait pas prévenu que nous devions, pour accéder à la « Fibre », envisager des rocades supplémentaires. Le technicien de terrain nous indique qu'il faut tirer un câble de 70 mètre à partir du répartiteur.

A l'impossible nul n'est tenu, mais notre entrepreneur réalise l'exploit en 1 journée. Pour un peu on l'embrasserait!. Terminé la foire à la clé 3G, nous étions entrés dans l’air de la science-fiction mais à l’envers.

Tout le monde est installé pour de vrai, après avoir surmonté tous les obstacles, les équipes son au top et les résultats commerciaux ont explosé. Il nous faudra bientôt plus grand! Allez c’est reparti !